Mot de bienvenue

Sanctuaire de Notre Dame de Fatima Marie M̩diatrice РParis XIX̬me

Nous vous souhaitons la bienvenue !

Le Sanctuaire de Notre Dame de Fatima-Marie Médiatrice vous accueille en tant que sanctuaire de prière pour la ville de Paris, ses habitants et ses communautés chrétiennes.

Depuis le vœu du cardinal-archevêque Mgr Emmanuel Suhard, entouré des parisiens catholiques, fait à Notre Dame de Paris en mai 1944 et réaffirmé par le mandat accordé par le cardinal-archevêque Mgr Jean-Marie Lustiger lors de la création canonique du Sanctuaire et de la réouverture de l’église en octobre 1988, la mission de prier pour la capitale de la France et sa banlieue, toutes deux inéluctablement liées par la vie quotidienne de millions de personnes, nous tient particulièrement à cœur.

Épargnée de la destruction prévue par les allemands et clairement ordonnée par Hitler, Paris gagna à partir du 8 décembre 1954 – jour de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie – un nouveau lieu de prière qui devint aussi un mémorial de sa Libération intervenue le 25 août 1944, peut-être le plus grand et le plus visible de la ville.

Confié à la communauté portugaise, le sanctuaire de Notre Dame de Fatima-Marie Médiatrice (de toutes grâces) accueille tout un chacun: c’est un lieu de rencontre de Dieu-avec-nous, vivant parmi les hommes et les femmes de la ville et siège également de la communauté portugaise qui veut vivre sa foi et la transmettre en famille à leurs enfants.

fachada-sant-132_edited

Le message de la Vierge à Fatima est simple pour les simples: c’est un appel à prier de façon plus intense, une demande à la conversion par la force douce et amoureuse de l’évangile de Jésus miséricordieux et un rappel de l’impératif pour chacun de devenir artisan de la paix.

Voilà un chemin possible pour nous tous. Et pour vous!

Le Recteur, les serviteurs bénévoles et les salariés du Sanctuaire vous saluent et vous souhaitent une joyeuse préparation de la Pentecôte. Le Christ est Vivant et nous donne sa vie divine !

Ce site est en construction, merci de patienter.