Notre Dame du Rosaire de Fatima

Fêté le 13 mai

Notre-Dame de Fátima est le nom sous lequel est invoquée la Vierge Marie telle qu’elle serait apparue à trois enfants à Fátima, petit village du centre du Portugal, à six reprises au cours de l’année 1917. Ces apparitions, dont le message porte sur la prière et les fins dernières (la finalité de la vie humaine, que Dieu veut sauver de la morte éternelle), ont d’abord été l’objet de méfiance, aussi bien de la part des autorités civiles que des autorités religieuses. En 1930, la reconnaissance de ces apparitions par l’Église catholique renforce le succès populaire de ce qui devient un grand centre mondial de pèlerinage.

La fête de Notre-Dame de Fátima a été fixée par le Saint-Siège Ã  la date du 13 mai, jour anniversaire de la première apparition, le 13 mai 1917.

Les apparitions mariales de Fátima se sont déroulées, d’après les affirmations des voyants, en 1917. Elles auraient été précédées de trois apparitions d’un ange en 1915 et 1916, qui se serait présenté aux voyants sous le titre de « l’ange du Portugal » en invitant les enfants à prier et leur enseigne une prière : la prière de l’ange de Fatima. 

Les apparitions mariales sur le site de Fátima sont au nombre de six et débutent le 13 mai 1917. Â« Une dame toute vêtue de blanc Â» serait donc apparue à trois petits bergers (François et Jacinthe Marto, et leur cousine Lucie dos Santos) leur demandant de revenir le mois suivant pour prier. De mois en mois, les bergers affirment que l’apparition se reproduit, et ils sont accompagnés par une foule de plus en plus nombreuse jusqu’à l’apparition du 13 octobre 1917 où plusieurs dizaines de milliers de croyants et curieux se pressent pour voir le « miracle » qui aurait été promis par la Vierge. Il se serait produit alors dans le ciel un phénomène lumineux appelé par la suite « le miracle du soleil » ou la « danse du soleil ». Parmi les observateurs, il y aurait eu des universitaires et des non-croyants. Des personnes présentes lors des évènements parlent d’un phénomène « non explicable ». Nombreux sont ceux, qui, cependant, ont contesté l’authenticité du phénomène décrit par des témoins.

L’évêque de Leiria, après avoir mené une enquête canonique rigoureuse, reconnaît officiellement les apparitions mariales en 1930, et approuve la dévotion à Notre-Dame de Fátima. François et Jacinthe Marto, atteints de la grippe espagnole meurent très vite (en 1919 et 1920). Ils sont béatifiés le 13 mai 2000 par le pape Jean-Paul IILucie Dos Santos entrée au noviciat des sÅ“urs Dorothée, puis au carmel de Coimbra décède en 2005. Son procès en béatification est en cours. Jacinta et Francisco sont canonisés par le pape François le 13 mai 2017 lors de son voyage à Fátima pour le centenaire des apparitions de Notre Dame à Fátima.

Les trois petits bergers de Fátima: LucieFrançois et Jacinthe

Le message de Fátima comporte une série de points clés :

  • l’adoration qui Â« transforme la foi en espérance et en amour Â». Pour l’Église, Â« Fatima nous rappelle la centralité de l’adoration, en tant que voix intérieure qui nous place face à Dieu, mystère de grâce et de miséricorde. […] l’adoration est le don humble de son existence dans les mains de Dieu Â», permettant ainsi au croyant de purifier son regard, ses actions et lui-même, à la lumière de l’amour de Dieu envers lui ;
  • le CÅ“ur immaculé de Marie qui est le Â« refuge et le chemin qui […] conduit jusqu’à Dieu Â». Pour l’Église, se consacrer au CÅ“ur immaculé, Â« c’est assumer la volonté de se laisser convertir par la miséricorde Divine Â» ;
  • la conversion : l’appel à la conversion est lié à l’attachement du fidèle à l’amour de Dieu. Mais si pour les chrétiens, la conversion possède une dimension personnelle, l’appel à la conversion, qui est fait à Fátima, ne s’y limite pas. Ainsi pour l’Église, le message de Fátima est Â« une convocation au don de soi pour la conversion des autres et pour la conversion des dynamismes de l’histoire, avec la conviction que la communauté des croyants possède un ministère de conversion Â» ;
  • l’eucharistie est l’un des thèmes qui caractérisent profondément le message de Fatima : l’appel d’une réponse de foi Ã  l’action miséricordieuse de Dieu, transformer Â« le don de soi Â» en Â« don eucharistique Â» ;
  • la miséricorde qui est la porte d’entrée dans le mystère trinitaire de Dieu – Père, Fils et Saint Esprit -, dans le mystère de Dieu Â« communion d’amour Â»qui vient à la rencontre de la souffrance de chaque homme ;
  • le pèlerinage : l’Église propose au fidèle que sa marche vers le sanctuaire de Fátima, soit un chemin vers l’intimité de sa relation avec Jésus : le chemin extérieur vers Fatima devenant Â« une invitation pour le pèlerin à faire un chemin intérieur Â», avec la certitude que Marie l’accompagne sur cette route vers Dieu ;
  • la réparation des péchés (des hommes) qui offensent Dieu. Cette réparation est un acte d’amour vécu non comme une imposition, mais comme Â« un acte libre d’amour de celui qui veut rendre heureux l’être cher, par qui il se sent infiniment aimé Â»1 ;

Fidèle priant le rosaire.

  • prier le rosaire en méditant sur les mystères de la vie du Christ, pour se laisser modeler par l’amour de Dieu, comme Marie l’a fait.

Notre Dame de Fatima, priez pour nous !